Accueil des jeunes

Un accompagnement adapté à chaque enfant

Des lieux de vie propices à l’apprentissage de la vie sociale future

 

En complément de l’accueil en journée, nous proposons  diverses formules d’hébergement évolutives et alternatives, accessibles à chaque jeune en fonction de son projet.

 

L’accueil se fait sur 3 unités de vie encadrées par des éducateurs:

– 2 unités mixtes de 12 jeunes, composées de 6 chambres doubles avec wc et douches, 2 pièces de vie.

– 1 unité mixte de 15 jeunes, composée de 6 chambres doubles avec kitchenette, wc et douches, 1 appartement extérieur pour 4 personnes.

 

Ces lieux de vie accompagnés sont propices à l’apprentissage de la vie sociale à l’autonomie. Ils sont à la fois contenants mais aussi très ouverts sur la cité.

Une gestion et une logistique adaptée au service de notre projet

 

L’établissement de la rue Bourgelat est la seule structure de l’Institut Saint Vincent de Paul. Notre gestion et notre logistique sont donc parfaitement autonomes et entièrement centrées sur notre mission d’accompagnement des adolescents.

 

Un service de cuisine et de restauration sur place, un service administratif et comptable, un service d’entretien et de maintenance soutiennent efficacement les actions éducatives, pédagogiques et de soins

Une procédure d’admission claire et structurée; à l’écoute des familles

 

L’assistante sociale est l’interlocutrice privilégiée des familles concernant les admissions. L’entrée dans l’établissement se fait généralement en début d’année scolaire. Mais nous pouvons également accueillir des jeunes tout au long de l’année.

La procédure se déroule en 3 étapes :
1- Une visite collective est proposée à toute famille qui en fait la demande et qui a une notification d’orientation de la Maison Départementale et Métropolitaine des Personnes Handicapées (M.D.M.P.H) vers notre établissement.

2- Un entretien individuel avec les parents et le jeune est organisé. Au cours de cette rencontre ; un chef de service, le psychiatre (ou un psychologue) et l’assistante sociale collectent les éléments qui permettent d’évaluer les besoins du jeune et les capacités de réponses de l’établissement.

3- Une réponse formalisée est faite à chaque famille pour acter l’admission ou proposer une réorientation vers un établissement plus adapté. Dans tous les cas un retour est fait à la M.D.M.P.H.